En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Frédéric Michalak
 

De nouveau copieusement égratigné par la presse étrangère, le demi d’ouverture du XV de France jouit du soutien total de Philippe Saint-André, qui devrait le titulariser samedi contre l’Ecosse (20h). Et de celui de ses coéquipiers.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • oooooo
    oooooo     

    ou est passé le rugby... les mélées étaient de vrais mélées, les ballons gagnés sortaient rapidement, proprement et filaient vers les trois-quarts qui nous régalaient de leurs vista, crochets, double accélération et j'en passe. Aujourd'hui plus une seule mélée ne tient debout! On rejoue 3-4-5...fois la même et ça se termine par une pénalité. Des pénalités sans arrêt qui tuent les matchs. Les trois-quarts? ils ne sont plus là que pour défendre, toujours plus lourds, plus musculeux car il n'y a plus d'espace. Le rugby à l'anglaise à gagné c'est le triste et balourd règne du pick and go.

  • TOUCHE PAS A MON RUGBY
    TOUCHE PAS A MON RUGBY     

    On s'ennuie au rugby, c'est stéréotypé. RBS6, Top14, H Cup, Amlin ou SuperXV, c'est le même type de jeu. Ca doit être à cause de la mondialisation. On s'en fout de nous amener Sexton, Habana ou Tartampion. Ce qu'on veut, c'est pas des Stars. Ce qu'on veut, c'est du jeu. On s'en fout des Stades qui protègent la pluie, parce que ça uniformise les rencontres. C'est ce qui se passe au Foot Américain : Packers, Broncos, 49ers c'est le même jeu. A Dublin, Edimbourg, ou la plupart des stades où on joue tous les WE, c'est normal de faire avec la pluie. Prendre un crédit pour construire un stade protégé à Paris, c'est un SCANDALE. Camou, Blanco, vous avez tout faux. Le Rugby est train de partir en vrille.

Votre réponse
Postez un commentaire