En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
2012 sous l’œil de Patrice Dominguez
 

La saison de tennis débute cette semaine avec notamment les tournois de Doha et Brisbane. Le gratin du tennis mondial, Français y compris, effectuent leur rentrée avec comme premier objectif l’Open d’Australie (16 au 29 janvier). Présentation des acteurs majeurs et des enjeux de cette nouvelle année par le consultant RMC Sport.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • CEDE
    CEDE     

    J ajouterai qu'il avait pas vue la victoir de roger au master de londres notre ami dominguez et la y' a pas eu photos sur sa victoire.

  • annegc1
    annegc1     

    Djokovic n'était donc pas en pleine forme à Roland Garros... ni à l'US Open où il a dû effacer deux balles de matchs contre le Suisse, ce trentenaire.

    Quant à Abu Dhabi, vu que la majorité des joueurs a pris ce tournoi pour ce qu'il était... une exhibition. C'est quand même difficile de se faire une opinion sur la réalité de la forme des sportifs qui y jouaient.

    Et Federer quoi qu'en disent ses détracteurs, il reste l'un des meilleurs joueurs de tennis en activité, loin devant l'immense majorité des autres à commencer par les Français...

  • lucie01100
    lucie01100     

    bien sûr que Roger peut gagné un nouveau GC, mais c'est vrai que si Novak, Nadal sont en pleine forme, cela est plus difficile ! Novak l'année dernière a remporté son match face à Roger en 3 sets serrés, mais l'a fait d'une manière convaincante ! Novak en pleine forme, comme je l'ai vu à Abou dhabi, sera difficile à battre, il n'est plus blessé, en pleine confiance ! il peut nous refaire le même début de saison que l'an dernier

  • annegc1
    annegc1     

    Quand on voit que Patrice Dominguez prend Gavin Rossdale pour... le préparateur physique de Federer comme lors de la finale à Bercy... cela démontre à quel point il connaît bien le joueur! Quant à la pertinence de ses analyses... il suffit de voir les matchs officiels des joueurs pour voir à quel point il est à des années lumières de la réalité... mais bon...

  • TIKEN JAH
    TIKEN JAH     

    Dominguez et ses analyses dans le sens du vent, c'est pas lui qui disait que Gasquet allait etre un grand joueur qui gagnerai des GC! Et que Tsonga etait un joueur limiter!Faut laisser la place à des vrais specialistes Mr!

  • bentrini
    bentrini     

    Tout à fait d'accord avec toi.

  • Yoshileboss
    Yoshileboss     

    Comme d'habitude, Dominguez anti-Federer. Je m'explique.

    "Comme on l’a vu en 2011, pour la première fois depuis huit saisons, il ne s’est pas imposé dans un Grand Chelem. Il y a quand même un phénomène d’usure, de moindre confiance. Ce n’est pas tant la qualité physique, ni une question d’âge, mais c’est sur la distance des cinq sets, je pense que la répétition des efforts lui sera compliquée."
    => Je ne suis pas d'accord du tout. Certes il n'a pas remporté de Grand Chelem, mais contre Djoko à Melbourne, il est le joueur qui a le plus résisté. À Roland, il fait ce que Nadal n'a pas su faire : battre Djokovic, invincible jusque là en 2011, sur terre en plus, dans un tournoi Majeur. En finale, si son amorti était mieux touchée de 5 cm, il gagne le premier set, et ça peut tout changer. Wimbledon, c'est le seul tournoi où il passe à côté, et encore, Tsonga était quasiment injouable. Puis à l'US Open, ce retour de service chanceux, miraculeux de Djoko qui est le tournant du match, il fait jeu égal avec le n°1 mondial, à l'inverse de Nadal en finale.

    "Maintenant, si Nadal ne retrouve pas son niveau, si Murray n’y arrive pas avec Ivan Lendl (son nouvel entraîneur, ndlr) ou si Djokovic craque, Federer peut gagner. Mais à forme égale, il aura beaucoup de difficultés."

    Federer est supérieur à Nadal dans les deux GC sur dur, on l'a vu en 2011. À Melbourne, Federer fait 1/2, pas l'Espagnol. À New-York, le Suisse pousse Djoko au 5ème set et se procure deux balles de match. De son côté, Nadal rivalise seulement lors du 3ème set et perd en 4 manches. Murray n'a pas été plus proche de gagner un GC en 2011 que Federer, c'est même l'inverse (cf : RG, USO, et même Melbourne où l'homme aux 16 Majeurs résiste plus face à Djokovic que l'Ecossais). Et Federer a prouvé que c'était bien le seul à pouvoir rivaliser avec le Serbe, on l'a vu à Roland et à Flushing. Bref, je ne base que sur des faits, mais c'est bien ce que fait Mr Dominguez, non ?

Votre réponse
Postez un commentaire