Le Coronavirus, sacré coup dur pour la Ligue 1