Affaire Salazar: Nike se défend d’avoir dopé les athlètes

nike siège oregon AFP.jpg
 

Le patron de Nike, Mark Parker, dément avoir participé à un système de dopage systématique des athlètes alors que la marque est dans la tourmente suite à la suspension de quatre ans d’Alberto Salazar, l’un de ses entraîneurs vedettes.

 

Votre opinion

Postez un commentaire