Sebastian Coe
 

Sebastian Coe ne digère pas les accusations de dopage généralisé dans l’athlétisme formulées par le Sunday Times et ARD. Pour le candidat à la présidence de l’IAAF, cette charge des médias anglais et allemand est une « déclaration de guerre ».

 

Votre opinion

Postez un commentaire