Lamine Diack
 

Le parquet national financier demande un procès en France contre l'ex-patron de l'athlétisme mondial (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, et son fils Papa Massata Diack, soupçonnés d'être impliqués dans un système de corruption pour couvrir des cas de dopage d'athlètes russes.

 

Votre opinion

Postez un commentaire