Clémence Calvin
 

La marathonienne Clémence Calvin et l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), qui a suspendu l'athlète pour "soustraction à un prélèvement d'échantillon" le 27 mars à Marrakech, livrent deux versions opposées d'une histoire rocambolesque.

 

Votre opinion

Postez un commentaire