Mis à jour le

Alors que la fédération internationale d’athlétisme mène des tests de féminité sur la Sud-africaine Caster Semenya, soupçonnée d’être un hermaphrodite, le pays fait bloc derrière sa championne du monde du 800m.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • tagazou24100
    tagazou24100     

    derrière une jeune fille qui s'est entrainée pendant des année pour être à ce niveau.

    Sans entrainement, homme ou femme, on n'avance pas en sport.

    espérons que ses efforts seront récompensés.

  • kay
    kay     

    si tant est que l'on puisse apeller ça un homme

Votre réponse
Postez un commentaire