Renaud Lavillenie

Ce samedi, la 7e étape de la Diamond League marquait l'arrêt au stade Charléty de Paris. Les regards se sont tournés en priorité vers Renaud Lavillenie. Et le perchiste français, toujours à la recherche ses repères, s'est de nouveau incliné face à  son rival Sam Kendricks. Kevin Mayer, lui, a fait une grosse impression en remportant haut la main le triathlon. D'un cheveu, Pierre-Ambroise Bosse a manqué les minima pour les Mondiaux de Londres sur 800m.

 Refresh dans 60 sec
 Actualisation auto

Votre opinion

Postez un commentaire