L'athléte américaine Marion Jones a reconnu dans une lettre envoyée à des amis, avoir pris des stéroïdes pendant deux ans avant les JO de Sydney.

Votre opinion

Postez un commentaire