× RMC Sport
Découvrez l'application
RMC Sport
INSTALLER
Mis à jour le
Une sprinteuse exclue pour dopage
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • YOYO2a
    YOYO2a     

    A chaque fois que quelqu'un ou une nation a dominée comme le font les jamaïcains aujourd'hui cela c'est soldé par des cas de dopage. La RDA dans les années 70-80 (Dopage d'Etat), Florence Grifight (morte à 38 ans d'une attaque cardiaque), Ben Johnson, Marion jones, kentiris, Justin Gatlin, etc etc ...
    Les performances inédites de Bolt, sur 100 mètres notamment, et les améliorations qu'il aura apportées au record du monde de la discipline ont soulevé de nombreuses interrogations. Début 2008, des scientifiques s'étaient penchés sur les limites physiques et physiologiques humaines à la course, et avaient tenté d'estimer le seuil sous lequel un être humain ne pourrait jamais descendre au 100 mètres. L'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport de Paris tablait sur 9 s 72/100e.

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Je préfère voir un Lemaitre effondré, ou tout autre sportif de n'importe quelles autres nationalité, reprenant son souffle apres un 200 M, c'est plus crédible et plus réaliste et c'est un signe qu'il est clean car l'effort est intense, que de voir 2 types 20 mètres devant tous les autres et faire le guignol après la course comme s'ils venaient de finir leur jogging matinal. La différence c'est que les français ne sont pas protégés par leur fédération respective en cas de test positif et que eux doivent subir des test inopinés (avec ce que cela implique comme organisation pour l'emploie du temps qui doit être connu plusieurs mois à l'avance) Bientôt même la France va etre le premier pays au monde qui va appliquée le contrôle continue de tous ses sportifs tout au long de l'année avec courbe mensuel et là plus moyen de tricher pour qui que ce soit.

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Je pense que le dopage a pris plusieurs longueurs d’avance (nouvelles molécules hormones de synthèse, diversification des produit agissant sur la densité osseuse, la résistance des tendons, les fibres musculaires, la capacité de récupération, la capacité pulmonaire…) sur la lutte contre celui-ci entre les années 93 et 96 avec l’avènement d’une nouvelle génération de sprinteurs au sein de groupes d’entraînements, prenant la succession de celle des Carl Lewis et autres. L’avènement de cette génération incarnée par Michael Johnson avec ses records du mondes stratosphériques sur 400 43s19 en 1996(l’ancien datait des jeux olympique de Mexico de 1968) et sur 200M 19s32 1996(l’ancien datait de 1979 par Pietro Mennea à mexico en 19s72. Record que Carl Lewis n’a jamais pu battre même s’il s’en est approché à 3 centièmes en 19s75. Donc si il était dopé, comme certains le disent pour le discréditer vis-à-vis de Bolt, soit dit en passant il s’est plutôt mal débrouillé LOL). Depuis cette époque le dopage est plus méthodique et conserve toujours, et malheureusement, une longueur d’avance, tant en moyen qu’en sophistication, sur les méthodes mises en œuvre pour lutter contre ce fléau qui gangrène le sport de haut niveau.

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Article concernant le dopage et les nouvelles méthodes on est à des années lumière de l'époque de Carl Lewis. Le professeur Hans Geyer, un responsable du laboratoire d'analyses de Cologne (lire notre article sur les coulisses du laboratoire antidopage de Cologne) nous expliquait que des laboratoires clandestins épluchent la littérature médicale et pharmaceutique pour trouver les dernières publications mettant en évidence l'efficacité de tel produit sur la vitesse ou l'endurance des souris. Ces molécules miracles sont ensuite détournées au profit de sportifs, avant tout test sanitaire et utilisation commerciale. Les effets à long terme du dopage sur la performance sont encore méconnus et controversés. L'amélioration de l'efficacité des propriétés mécaniques des tendons, la conversion de fibres musculaires lentes ou intermédiaires en fibres rapides, l'augmentation de la capacité cardio-pulmonaire ou de la densité osseuse dureraient au-delà des temps de suspension, et certains effets seraient même irréversibles. Ce qui donne des arguments aux défenseurs de la suspension à vie. En attendant, les athlètes à qui une seconde chance a été donnée ont su la saisir, puisqu'ils représentent à ce jour 12 % des médaillés à Londres. Mais pour avoir les résultats définitifs, rendez-vous en 2020 après la période de huit ans au-delà de laquelle on ne peut plus réécrire l'histoire.

  • rognons13
    rognons13     

    En partant de ce principe, tout athlète qui réalise de bonnes perfs est suspect! En gros les seuls qui trouvent grâce à tes yeux courent le 100m en 12 secondes. Je te conseille de ne plus regarder du sport tu vas te faire du mal!

  • Pillule qui fait fuir
    Pillule qui fait fuir     

    tout a fait d'accord !

    On ne sera que BOLT est dopé que dans quelques années. Il a bien fallu dix ans pour savoir que ARMSTRONG était dopé.

  • callahan33
    callahan33     

    un gars (gatlin) se fait prendre pour dopage.
    Il revient et court aussi vite sinon encore plus vite et personne ne s'interroge. Soit le dopage ne sert à rien en performance et ceux qui y ont recours sont des imbéciles. Soit c'est nous qu'on prend pour des imbéciles.
    Les journalistes réveillez vous un peu. Posez les bonnes questions celles qui fachent aussi et surtout enquétez.
    En 1988 tout le monde est tombé sur ben johnson. Aujourd'hui les athlètes sont body buildés et vont aussi voire plus vite que lui (9"79 en 1988).
    Les pistes et les pointes n'ont pas beaucoup évolué il me semble. alors où est l'astuce?
    Bolt fait le show. C'est bien beau. Mais qui sait comment il s'entraine vraiment?
    idem pour les français.
    Qu'est ce que Lemaître fait mieux que les autres français ?(sangouma marie rose trouabal quénhervé, vicaut, etc....)
    J'adore lemaitre mais je voudrais comprendre.
    Faites votre boulot les journalistes.... enquétez posez des questions pas forcément pendant les jo mais avant et après. Bougez vous. Je voudrais admirer ce qui le méritent vraiment sans etre obligé sdans le doute de mettre tout le monde dans le meme sac, le mauvais.
    Où alors avez vous les mains liées. Montrez moi le contraire svp.

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    quand on voit que justin gatlin court 1 dixieme plus vite que lorsqu'il était dopé alors qu'il a été suspendue 4 ans celà n'a pas l'air de choquer qui que ce soit.
    Quand on voit la domination outrageuse des jamaicains sur le 100 et le 200 mètres, ils marchent presque sur les 50 derniers mètres alors que tous les autres sont à block cela n'a pas l'air d'interloquer qui que se soit.
    tout le monde s'extasie devant leur performances comme ils s'extasiaient devant celles de Marion Jones.

Votre réponse
Postez un commentaire