RMC Sport

Alonso : « Nous voulons de la stabilité »

-

- - -

Suite à la décision de Charlie Whiting, délégué technique de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), de limiter l’ouverture des papillons au freinage à 10% lors du Grand Prix de Silverstone, le pilote espagnol Fernando Alonso de l’écurie Ferrari s’est dit satisfait du résultat, mais pas de la manière : « Bien sûr qu’on est content, mais ce que nous voulons, c’est un peu de stabilité. Pas seulement pour nous, mais pour les fans aussi. La course doit se dérouler sur la piste, et non pas dans les bureaux. »