RMC Sport

Petrov se méfie du freinage à Montréal

-

- - -

Pour la deuxième fois de sa carrière seulement, le pilote Renault Vitaly Petrov s’élancera au départ du Grand Prix du Canada, 15 jours après son accident à Monaco. « Physiquement, je me sens bien. Mieux qu’après la course à Monaco. Mon genou va bien et je ne vois aucun problème pour le Grand Prix de Montréal, a révélé Petrov. C’est un circuit que je ne connais pas très bien. Je n’y ai couru qu’une seule fois. Il y a des longues lignes droites, mais aussi des virages très serrés. La gestion du freinage sera donc très importante pour ne pas trop user les pneus. »