RMC Sport

Rosberg n’a rien vu

Gêné par des problèmes de visière, Nico Rosberg, qui a terminé quinzième du Grand Prix de Chine, dimanche, a expliqué que sa visibilité était quasi nulle pendant toute la course. Le pilote Williams a même songé à abandonner.

« C’était une course difficile. J’ai rencontré de gros problèmes avec ma visière aujourd’hui. Les gouttes d’eau restaient collées dessus, même à 300km/h ! C’était incroyable. Je n’ai rien vu pendant la course et je n’ai pas pu pousser. J’ai pensé rentrer au stand pour arrêter ma course. C’est la première fois de ma carrière que cela m’arrive. »

La rédaction