Rétrogradé à la deuxième place du rallye d’Australie pour des biellettes de barre anti-roulis jugées non conformes, Sébastien Loeb (Citroën) ne contestera pas sa sanction.

 

Votre opinion

Postez un commentaire