Carlos Sainz en 1997
 

Pour rester fidèle à ses valeurs, le rallye monégasque, qui a débuté mercredi, a préféré abandonner le prestigieux WRC, un championnat jugé par les organisateurs trop restrictif pour les amateurs.

 

Votre opinion

Postez un commentaire