RMC Sport

Le GP du Japon toujours en suspens

-

- - -

L'autorité fédérale de la moto attend toujours avant de se prononcer sur le maintien du Grand Prix du Japon le 2 octobre prochain. La FIM attend le rapport d'une agence européenne indépendante sur les conditions pour organiser la course, et notamment sur le taux de radiation présent à Motegi afin de garantir les conditions sanitaires nécessaires et de sécurité. Une priorité absolue avant toute décision.