RMC Sport

Diaw voit plus loin

-

- - -

Menée 46-34 à la mi-temps de son match contre la Belgique, lundi, dans la dernière rencontre de la première phase de l’Euro, l’équipe de France a finalement bien réagi pour s’imposer 82-65 et débuter le tour principal avec deux succès. « C’est vrai que, historiquement, on est une équipe qui joue parfois mieux contre les ténors du basket européen, concède Boris Diaw. On a peut-être tendance à se reposer sur nos lauriers. Ça tombe bien, la première phase est finie. Maintenant qu’il y a eu cette phase de nettoyage, la deuxième phase ne sera fera qu’avec des équipes qui méritent d’être là. »

La rédaction