Antoine Diot.
 

L'ASVEL a corrigé l'Olympiacos, ce vendredi à Villeurbanne, lors de la première journée de l'Euroleague (82-63). Les Villeurbannais ont su exploiter la maladresse de leurs adversaires pour célébrer leur retour dans la compétition de la plus belle des manières.

 

Votre opinion

Postez un commentaire