Le Strasbourgeois Antoine Diot
 

Contacté par RMC Sport à la veille du match 4 de la finale de Pro A à Limoges, Martial Bellon, président de Strasbourg, a dénoncé avec fermeté l’attitude de son homologue du CSP, Frédéric Forte, responsable selon lui des incidents qui émaillé la fin du match 3 remporté par Limoges à Beaublanc. Il réclame un dispositif de sécurité.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ZlatanMoi
    ZlatanMoi     

    Ahah même au foot les spectateurs peuvent pas aller charmer l'équipe adverse à leur sortie du stade (toucher, parler,.. A moins de 5cm). Avec un service de sécurité inexistant ? Les mecs en gilet jaune ? C'était de la sécurité ? Tu blagues mdrrr Même en Pro B je crois qu'il y a plus de sécurité !
    Économie d'argent, faut bien se payer les arbitres Limoges xD

Votre réponse
Postez un commentaire