Dopage: l’AFLD s’empare du cas Yoka, qui risque une sanction plus lourde

Tony Yoka en décembre 2017
 

L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a décidé de s’emparer du dossier de Tony Yoka. Le champion olympique s’est rendu coupable de manquements à la réglementation antidopage et a écopé d’une suspension d’un an avec sursis de la part de la Fédération française de boxe. Une sanction qui pourrait donc être alourdie par l’AFLD.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

Votre opinion

Postez un commentaire