Tony Yoka
 

Suspendu un an avec sursis par la Fédération française de boxe en raison de trois no-show, Tony Yoka a reconnu "une faute professionnelle", ce jeudi sur Infosport +. Le champion olympique assure qu'il ne s'est pas dopé et plaide "la négligence".

 

Votre opinion

Postez un commentaire