Bastia-OL: "Trop, c'est trop" annonce la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour

Bastia-OL
 

"Trop, c'est trop", a réagi auprès de l'AFP la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, après les incidents "jamais vus dans l'histoire de la Ligue 1" qui ont provoqué l'arrêt de Bastia-Lyon, match de la 33e journée dimanche.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jimay62
    jimay62     

    et les 340 000 euros annuels , ça par contre ça donne une belle image peut être ? .........

  • Davesnes
    Davesnes     

    "j'étais devant ma télé, et de ce que j'ai pu constater, les stadiers étaient peu nombreux. Et puis j'ai entendu dire que des stadiers auraient frappé des joueurs, ce serait vraiment incongru mais j'attends les compte-rendus des délégués".
    Faudrait savoir ? Si elle était devant sa télé, elle n'a pas entendu dire, elle a vu les stadiers frapper les joueurs.

Votre réponse
Postez un commentaire