Mis à jour le
Le défenseur de Marseille Patrice Evra (c) avant le coup d'envoi du "clasico" contre le PSG au Vélodrome, le 26 février 2017
 

Difficile d'expliquer l'humiliation subie par l'OM au Vélodrome face au PSG (1-5), même pour de grands communicants comme Evra et Garcia.

 

Votre opinion

Postez un commentaire