Mis à jour le
Lance Armstrong
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • journalpersonne
    journalpersonne     

    Quoique nous disions, quoique nous fassions, nous sommes tous dupes de la concurrence.
    Et même ceux qui la dénoncent, ont tendance à accorder une sorte de récompense au plus fort, au plus rusé, au plus habile, au plus menteur et au plus brillant.
    Une prime aux tricheurs... parce que nous avons horreur des losers.
    C'est réel... on ne peut plus réel... de privilégier les tueurs... les sans scrupules, les sans-principes.
    Gagner c'est tout ce que l'on exige de vous... il n'y a pas de petites victoires... on ne lâche rien... on s'arrache ... on se crache dessus, pour ne pas se retrouver sur le bas côté.
    Il suffit de vaincre même sans péril, pour triompher de la gloire.
    Armstrong, le cycliste en or a battu tous les records. Il a remporté sept fois le tour de France physiquement et chimiquement.
    Sept ans, pendant lesquels, la science parallèle l'a emporté sur la science réelle. Un événement qui n'était que songe et mensonge.
    On s'en doutait. Mais on ne voulait surtout pas gâcher la fête, ni rompre le charme, ni justifier l'injustifiable!
    La mystification rapportait plus qu'une démystification. La fine duperie valait mieux qu'une méchante raillerie.
    Le sport est mort... que vive le spectacle... la société du spectacle. L'argent du spectacle. Nous avons été bernés... par notre idole, auquel nous nous sommes identifiés : son sens de l'effort, sa persévérance, son mépris de la mort, car notre émissaire était atteint d'un cancer... c'était mortel !
    Aujourd'hui, on vient nous apprendre qu'il était dopé par un système très sophistiqué, qui a fait de lui une icône pour toute une génération. Quel gâchis!
    Je ne le condamne pas... je m'en veux d'avoir nourri le système qui l'a empoisonné... d'avoir salué ses performances, cru en ses chances sans me poser la question du sens : dans quels buts et pour quelles fins, fabrique-t-on ces nouveaux dieux? Ces dieux du stade en cascade : les Messi, les Nadal et les Bolt...vont peut être eux aussi, finir par nous fausser compagnie... par nous apprendre à nous déprendre de cette mythologie qui écrit l'histoire avec ses pieds.
    Dieu merci, en France, nous avons toujours préféré la défaite aux victoires mesquines.
    Et quand il nous arrive de tricher c'est toujours à l'insu de notre plein gré. Et quand on perd c'est uniquement parce qu'on a peur de gagner. Les japonais l'ont bien compris!

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/10/le-doping/

  • barnabérien
    barnabérien     

    C'est clair, net et précis. Monsieur Pound, au nom de son organisme de lutte contre le dopage, avait fortement dénoncé les empêchements rencontrés pour effectuer dans les bonnes règles ces contrôles notamment Armstrong lors des tours de France. Pourquoi, y a t-il eu aucun écho dans certains médias? Pourquoi certains médias font le service minimum sur ces cette tricherie bafouant l'éthique sportive? Pourqoui certains consultants de chaines deTV sont au silence radio et sont dans le système "langue de bois. Beaucoup, beaucoup de ces gens du cyclisme savaient. Et pas une "Once"... de parole maintenant envers les "tripatouillages de l'UCI. Et ils veulent nous servir du "vive le sport" ... Au fait, messieurs l'UCI sert à quoi ou sert qui ?

  • couillonus
    couillonus     

    C'est une évidence etclairement avéré que l'UCI était dans la "combine" pour Armstrong. Effectivement Pound avait dénoncé les obstacles mis en travers par l'UCI pour cette protection permettant à Armstrong d'échapper aux vrais contrôles. C'est scandaleux que même au niveau journalistique (l'Equipe) , ces malversations n'ont pas donné lieu à des informations objectives. Oui, comme il est clairement démontré l'UCI est décidibisé.

Votre réponse
Postez un commentaire