Mis à jour le

Alors qu’une enquête préliminaire, visant notamment Astana, a été ouverte suite à la saisie de tout un arsenal médical lors du dernier Tour de France, Lance Armstrong, 3e de la dernière édition, n’est pas du tout inquiet.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire