Bernaudeau : « Je pensais qu’il allait être blanchi »

Mis à jour le
Jean-René Bernaudeau sur la droite de Thomas Voeckler
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire