Mis à jour le

Face aux accusations de l'UCI, le président de l’AFLD Pierre Bordry se refuse à toute réaction publique pour le moment.

 

Votre opinion

Postez un commentaire