La contre-expertise du Néerlandais Thomas Dekker, contrôlé positif à l'EPO en juin dernier, a confirmé le cas de dopage du coureur.

 

Votre opinion

Postez un commentaire