Sans véritable favori unique, le Tour de France 2008 s’annonce particulièrement intéressant. Le camp français, à l’image de Cyril Dessel, s’attend à une belle bagarre.

 

Votre opinion

Postez un commentaire