Gênés par des conditions climatiques compliquées, les sprinteurs n’ont pu se mettre en évidence sur Gand-Wevelgem ce dimanche. Les spécialistes des classiques en ont profité, mais à l’arrivée, c’est un surprenant Luca Paolini (Katusha) qui s’est imposé.

">
Luca Paolini
 

Gênés par des conditions climatiques compliquées, les sprinteurs n’ont pu se mettre en évidence sur Gand-Wevelgem ce dimanche. Les spécialistes des classiques en ont profité, mais à l’arrivée, c’est un surprenant Luca Paolini (Katusha) qui s’est imposé.

 

Votre opinion

Postez un commentaire