Arnaud Démare lors de sa victoire à Milan-San Remo.
 

Ils sont peu nombreux mais ils ne comptent pas faire de la figuration. Douze coureurs français sont présents sur le Giro (6 au 29 mai) cette année. Si les Tricolores ont toujours du mal à s’exporter de l’autre côté des Alpes (six victoires d’étape en dix ans), le Tour d’Italie reste un objectif principal de la saison. Trois d’entre eux se sont même déplacés avec beaucoup d’ambitions.

 

Votre opinion

Postez un commentaire