Mis à jour le
Cyrille Guimard
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • LAVERDURE 68
    LAVERDURE 68     

    Le soutien à un tricheur de cette envergure, notamment de la part de M. Drucker qui s'était rendu aux E.Unis dans le cadre d'un reportage sur le "champion"......est purement scandaleux de la part de médias professionnels qui faussent les réelles valeurs du cyclisme et dénature l'image de marque de cette belle épreuve : LE TOUR DE FRANCE. Dommage !...... !......... l'Artiste!! !!!!!!!

  • foutaiserie
    foutaiserie     

    Bien sûr que l'on mène en bateau les gens et lorsq'on voit en ce moment la majorité des consultants choisis par les médias (France télévisions, l'Equipe, Europe Sport...) faire silence ou mentir par omission , c'est édifiant pour ne pas dire "STUPEFIANT" !!!
    Honteux, scandaleux, simplement faut en tirer la (les) leçon(s) et ne plus se laisser berner par ces "salades orchestrées"?

  • Gilbert Duroux
    Gilbert Duroux     

    Posez-vous la question : pourquoi les médias recrutent comme consultants des anciens cyclistes qui ne sont pas nets avec les questions de dopage. Feu Laurent Fignon, Jalabert, qui avait organisé la fronde des coureurs au moment de l'affaire Festina...
    Guimard n'est pas non plus le mieux placé pour faire la leçon.

  • abracadabran
    abracadabran     

    "Faut aller au bout" c'estplus que nécessaire. Mais "l'omerta" dans le cyclisme existe bel et bien . Et il est plus que surprenant que les médias ne demandent pas avec insistance la réaction des patrons du Tour de France et oublie de relancer l'organisation du Tour de France sur leur mutisme anormal et leur frilosité bizarre. Pourquoi ce silence radio de la part de journalistes qui semblent oublier leur métier d'information ? C'est encore le "réseau" de complaisance. Regardez la manière dont l'Equipe (relaide l'organisateur du tour) traite cette information avec moins d'insistance que lors du traiement d'autres faits sportifs. Demandez pourqoui c'est avoir la réponse de "protection". Et l'UCI, qu'on laisse tranquille de la part de journalistes qui devraient justement se montrer insistant. Certains parlent d'"un réseau mafieux". Et les faits sont bien là pour nous permettre de ne plus être dupe.

  • papyvon29
    papyvon29     

    Lorsqu’il était consultant sur EUROPE 1,pas une seul fois il n'a parlé de dopage ,comme si cela n'existait pas .Alors qu'a son époque L FIGNON étant dans son équipe se dopait avec son aval bien sur.Maintenant il faut que cette affaire aille a son terme ,c'est très surprenant que des radios prennent ses anciens sportifs pour nous raconter des "bobards" a chaque étape du tour de FRANCE.Dans le vélo il y a l'omerta et c'est le principe mafieux qui est très déplaisant.Jamais un cycliste n'admettra le dopage qui est monnaie courante des le plus jeune age.Il faudrait sanctionner non seulement le coureur mais tout son staff d'exclusion a vie de s'occuper de sport.

Votre réponse
Postez un commentaire