Mis à jour le
Le retour de la « Voecklermania »
 

Révélé au grand public après dix jours passés en jaune lors du Tour 2004, Thomas Voeckler était devenu la coqueluche des Français, séduits par son panache et sa bouille de gendre idéal. Sept ans après, l’histoire se répète. Ce qui a aidé le coureur d’Europcar à conserver sa tunique ce mardi…

 

Votre opinion

Postez un commentaire