Les forçats de la route ont-ils déjà la tête aux JO ?

Mis à jour le
Samuel Sanchez
 

Si l’arrivée du 22 juillet sur les Champs-Elysées est dans tous les esprits, une autre date est cochée sur l’agenda des coureurs : celle des JO de Londres. Certains y pensent chaque jour, d’autres pas. Prise de pouls au sein du peloton.

 

Votre opinion

Postez un commentaire