D’après la fédération espagnole de cyclisme, le cas de dopage d’Iban Mayo est classé sans suite, la contre-expertise s'étant avérée négative.

 

Votre opinion

Postez un commentaire