Michael Goolaerts
 

Le cycliste belge, décédé dimanche quelques heures après sa chute lors de Paris-Roubaix, est bien mort à cause d'un arrêt cardiaque. Telle est la conclusion de l'autopsie réalisée. Le décès de Goolaerts est "lié à un malaise cardiaque et en aucun cas à sa chute", affirme le parquet.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

Votre opinion

Postez un commentaire