Mis à jour le
Raymond Poulidor
 

A l'occasion de la 100e édition du Tour de France, qui débute le 29 juin, RMC Sport vous propose de revisiter l'histoire de la Grande Boucle à travers une série d'entretiens exclusifs. Aujourd’hui, Raymond Poulidor, l’une des figures mythiques du cyclisme français.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • chalufie
    chalufie     

    Immense respect à Raymond Poulidor. Comme beaucoup, j'ai ardemment souhaité qu'il gagne le tour de France. Effectivement, en 1968, l'injuste chute provoqué par une moto (fautive) reste trés vivace.
    Un formidable exemple notre champion Poulidor. Lui, il a fait honneur au cyclisma avec ses forces naturelles. Ses résultats plus que probants dans les tours de 1974 et 1976 (à près de 40 ans)témoignent bien de cet exemplarité.

  • Bonnemere
    Bonnemere     

    Vraiment un très grand ce Raymond. Quand j'étais enfant on allait sur le bord des routes du tour dans la montagne rien que pour le voir passer.Mon premier vélo de course était un "MERCIER POULIDOR" De couleur fushia. Je l ai tjrs dans mon garage il roule très bien et je m en sert de temps a autre.C'est lui qui m'a donné le gout au vélo. Merci Raymond !!!

  • Gaspard III
    Gaspard III     

    l' histoire oubliera tous ces pseudos et minables vainqueurs archi-dopés du tour, mais jamais personne n'oubliera Raymond ..... même s'il n'a pas gagné le tour il l'a marqué d'une telle empreinte ...... Un grand bonhomme, un magnifique athlète et .. un palmarès énorme !!!
    Raymond, je te l'ai déjà dis de vive voix, tu es un exemple pour pour encore beaucoup de générations !!! MERCI POUR TON EXEMPLE ET TOUTE TA CARRIÈRE

  • niko1968
    niko1968     

    tu étais toujours deuxième car le premier était dopé c'est sur!!!en tout cas pas dans nos coeur!!et puis comment on faisait les malins quand on avait la chance d'avoir un vélo avec "POULIDOR" marqué sur le cadre!!! HEIN!!!QUOI QUI A DIT LE CONTRAIRE?

  • cricri 830
    cricri 830     

    Même sans avoir gagné le tour... Un grand merci pour nous avoir fait rêver et apporté autant de plaisir: Ca, ça ne s'oublie pas.

Votre réponse
Postez un commentaire