Mis à jour le

L’entraîneur national des pistards français était particulièrement fier de la prestation de son poulain, Grégory Baugé, quelques minutes après son titre de champion olympique de vitesse.

 

Votre opinion

Postez un commentaire