Tour de France
 

Les corps cétoniques (ou cétones) artificiels sont la nouvelle coqueluche du peloton. Pas considérés comme produits dopants par l’Agence mondiale antidopage, ils posent certaines questions éthiques comme de santé publique. Marc Madiot, le manager de Groupama-FDJ, n’y est pas favorable.

 

Votre opinion

Postez un commentaire