RMC Sport

Lelangue : « Evans devait attaquer »

-

- - -

Directeur de l’équipe BMC, John Lelangue a justifié le choix de son coureur Cadel Evans, auteur d’une attaque bien vite étouffée par Wiggins et l’équipe Sky. Au final, l’Australien aura payé ces efforts, perdant plus d’une minute sur la tête de course lors de cette 11e étape. « Evans devait à un moment ou à un autre attaquer, confie John Lelangue, directeur sportif de l’équipe BMC. C’est un combattant et il va se battre jusqu’au bout, même si ça devient de plus en plus compliqué ».