RMC Sport

Wiggins fâché avec la langue de Molière

-

- - -

Avec Cadel Evans, l'autre grand favori du Tour Bradley Wiggins donnait une conférence de presse avec l'équipe Sky en fin d'après-midi (18h). Le Britannique est arrivé avec une démarche nonchalante bien caractéristique. A son arrivée dans la salle, il lance un « Jesus christ ! » étonné par le nombre impressionnant de journalistes (une soixantaine). Wiggins répond aux questions avachi sur sa chaise, parait parfois un peu méprisant ou hautain. Tout le contraire de Cadel Evans. A l'inverse de l'Australien, il a refusé de parler en Français alors qu'il parle une langue de Molière parfaite !