Mis à jour le
En 1906, on se rendait aux étapes du Tour de France... en vélo pour voir les coureurs, qui avaient déjà leur recettes de grand-mère.
 

Loin des nombreuses affaires de dopage des dernières années, le Tour de France et le cyclisme en général est porteur de belles histoires et d'anecdotes savoureuses. A consommer sans modération.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • br71
    br71     

    Hinault a raison. Ras le bol de ces journaleux qui cherchent toujours la petite bête. C'est la plus belle course du monde. Une fois que les choses sont ditent pourquoi, remuer toujours la merde pour faire de l'audimat. Elkief devrait, alors, un peu remuer la merde qu'il y a actuellement autour de Hollande et du PS. Cela serait instructif pour les français. Mais, elle protége ses copains. ( merci de bien me publier )

  • kantin de montargi
    kantin de montargi     

    fallait voter FN...

  • infox
    infox     

    Marché transatlantique :
    un pas décisif vers une gouvernance mondiale non souveraine
    “ Le mandat de négociation est inscrit à l'ordre du jour du Conseil de l'Union européenne "Commerce" qui doit l'approuver afin que les négociations puissent débuter dès le mois de juillet. Non disponible officiellement pour les citoyens européens, ... “

    Le 12 mars dernier, la Commission européenne a approuvé le projet de mandat concernant la conclusion avec les États-Unis de l'accord appelé « Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement », donnant ainsi le coup d’envoi aux négociations entre les différentes parties européennes. Le mandat de négociation est inscrit à l'ordre du jour du Conseil de l'Union européenne "Commerce" qui doit l'approuver afin que les négociations puissent débuter dès le mois de juillet. Non disponible officiellement pour les citoyens européens, le projet a cependant fait l'objet de divulgations sur internet. Il a été traduit en français par l'auteure du blog contrelacour[1] <http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944#_ftn1> .

    L’objet de cette tribune[2] <http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944#_ftn2> est donc de proposer une brève synthèse des points essentiels de ce texte de 46 articles qui, comme nous allons le voir, cache derrière une logorrhée prônant le respect des Droits de l’Homme et de l’environnement l’inscription dans le marbre du droit international l’impuissance des institutions nationales souveraines, notamment en matière de protection sociale et environnementale. Nous verrons également que, loin de n’être que de l’incrémentalisme[3] <http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944#_ftn3> , ce texte constitue un pas décisif dans le processus d’élaboration d’un gouvernement mondial purement technocratique au seul profit des intérêts financiers et dont les effets profondément morbides sont aujourd’hui bien identifiés.

    La promotion trompeuse des Droits de l’Homme et du développement durable
    ....

    LA SUITE SUR CE LIEN :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/marche-transatlantique-un-pas-137944

    Ce type d’accord vise à libéraliser la circulation des marchandises, c’est-à-dire des biens, des services, des travailleurs, des capitaux et des capacités d’investissement, et à éliminer toutes les entraves au commerce et au bizness.
    Nos droits, notre niveau de vie vont reculer partout : seuls les superprofits des multinationales en bénéficieront.

Votre réponse
Postez un commentaire