RMC Sport

Voeckler : ‘’Un goût amer’’

-

- - AFP

Devancé dans les derniers mètres par le Belge Jelle Wallays, Thomas Voeckler ne cachait pas sa déception à l’issue de la classique Paris-Tours : « C’est la déception qui prime. Ça fait longtemps que je n’avais pas gagné de course. C’est peut-être aussi d’ailleurs ce qui m’a coûté, de ne pas avoir cette confiance, cette spirale de la victoire. C’est encore une deuxième place, mais le vainqueur mérite aussi. On était sept devant, tous les deux on faisait le plus de travail dans l’échappée… J’aurais préféré être à sa place c’est sûr. C’est plutôt un goût amer qui reste. »

GQ