4/5

Auxerre (2009-2010)

Pour sa quatrième saison à la tête de l’AJA, Jean Fernandez trouve enfin la bonne carburation. Le technicien bâtit une défense infranchissable avec Hengbart, Grichting, Coulibaly et Mignot et dispose d’une rampe de lancement internationale, Benoit Pedretti, pour exécuter son plan d’action. L’ancien Marseillais abreuve Jelen de longs ballons et le Polonais, auteur de 14 buts cette année-là, ne se prive pas pour en convertir la plupart. L’AJA termine 3e et s’invite en Ligue des champions. Les derniers frissons du peuple bourguignon, relégué en L2 deux saisons plus tard, toujours sous les ordres de Fernandez.

AFP

Ces équipes qui n’auraient pas plus à Ben Arfa