5/5

Marseille (2012-2013)

Sans club depuis trois ans, Elie Baup change de casquette en 2012 quand il laisse celle de consultant pour prendre la place de Didier Deschamps sur le banc d’un OM au bord de la crise de nerfs. Contre toute attente, l’ancien gardien de but réalise un début de saison canon avec six victoires consécutives d’entrée. Loin d’emballer le Vélodrome par le jeu, l’équipe de Joey Barton carbure au classement et décroche une deuxième place en signant 18 de ses 21 victoires par un but d’écart.

AFP

Ces équipes qui n’auraient pas plus à Ben Arfa