6/6

Bilan global : 57% de victoires

Alors, homme de « classiques », Carlo Ancelotti ? Si l’on s’en tient aux statistiques face au principal rival de chaque club dans lequel il est passé (l’Inter pour la Juve et pour le Milan AC, Arsenal pour Chelsea, Marseille pour le PSG, Barcelone pour le Real), l’entraîneur madrilène affiche un bilan de 57% de victoires et compte deux fois plus de succès que de revers avec seize victoires, quatre nuls et huit défaites.

AFP

EN IMAGES : Les « clasicos » de Carlo Ancelotti à travers l’Europe