3/11

Eric Rabesandratana

Avant cette maudite finale perdue face à Gueugnon, le PSG sortait de cinq matches sans défaite et sa charnière centrale, tenue par El Karkouri et Rabesandratana, l’homme au catogan presque aussi long que le nom, pouvait raisonnablement impressionner certaines chevilles adverses. Sauf apparemment celles de Marcelo Luis Trapasso et Sylvain Flauto, buteurs des Forgerons ce soir-là. 

AFP

En images : les derniers Parisiens à avoir perdu une finale de Coupe de la Ligue