5/9

Eliminatoires de la CDM 1993 : Bulgarie, dernier match de poule

Après la débandade de Knysna, l’autre traumatisme dans l’histoire bleu-blanc-rouge. A tel point que Gérard Houiller voue encore une haine viscérale à David Ginola, coupable selon lui de la non-participation des Bleus au Mondial 1994. Bien embarquée dans son groupe, la France va pourtant connaître déconvenue sur déconvenue. Un nul qui aurait pu être évité en Suède (1-1) et deux débâcles mémorables à domicile. D’abord contre Israël (2-3 sur un but d’Atar à 30 secondes du terme) puis, surtout, face à la Bulgarie (1-2 sur un but de Emil Kostadinov à 2 secondes de la fin du temps règlementaire) qui prive les Bleus du rêve américain. Une leçon historique que les Bleus n’ont visiblement pas assez retenue…

AFP

En images : quand la France se retrouve dos au mur…