10/12

Didier Deschamps avec Marseille (2011-2012)

Ce quart de finale-là, Didier Deschamps le doit au miracle Brandao. Alors que l’OM est au plus mal en Ligue 1, il parvient à s’offrir l’Inter Milan en 8e grâce à un improbable but du Brésilien à la 92e minute du match retour, après un contrôle… du dos. Après la victoire 1-0 au Vélodrome (but d’André Ayew), le but de Brandao à 1-0 pour l’Inter épargne à l’OM une prolongation qui lui aurait sans doute été fatale, expédiant les siens au tour suivant, malgré le but de Pazzini dans la foulée (96e).

EN IMAGES - Ligue des champions : ces entraîneurs de clubs français en quarts depuis 20 ans